Le végétarisme expliqué à Maître Gims.


(Je dois vous avouer qu’écrire le « Maître » avant le Gims m’a écorché les doigts.)

Aujourd’hui en me connectant à Facebook, à 19h47 précises, quelle ne fut pas ma surprise en découvrant, dans mon fil d’actualité bardé de conneries, une vidéo de ce rappeur, légendée de « Message à tous les végétariens, je veux comprendre expliquez-moi !!!! » (le nombre de points d’exclamation est exact, je les ai comptés). Elle s’était retrouvé propulsé ici, la pauvre, likée par deux groupies masculines(pourquoi groupies ne s’appliquerait qu’aux filles ?!), me rappelant que je devais faire un tri de mes amis facebook.

végétarien

Je connais le Ouhouhouuuu Bella, de cet artiste, qualification qui reste discutable, selon les goûts de chacun…, et maintenant son amour pour la viande, qu’il clame dans une vidéo adressée aux végétariens avec beaucoup de délicatesse.

Avant de lui expliquer, selon son souhait et au vu de l’intérêt manifeste qu’il porte au végétarisme, je vais vous faire une description de cette vidéo de 37 secondes dans laquelle le rappeur mange un morceau de viande, à la cuisson douteuse qui plus est, en expliquant, la bouche pleine s’il vous plaît !, qu’il « ne comprends pas la démarche des végétariens. » Ah.

Tout commence par un « go ! » exalté de la personne qui le filme. Gandhi Djuna de son vrai nom (qu’il a changé en Bilel en 2004…Merci Wikipédia) se met donc à couper son morceau de viande, de façon si naturelle qu’on croirait presque que la vidéo est spontanée, puis dans un geste théâtral et parfaitement ridicule,  il brandi sa fourchette, pose (mal) et s’adresse aux végétariens ( en mastiquant bruyamment et avec la classe qu’on lui connaît son morceau de viande) :

« Quand je goûte un… Une telle viande » voilà donc quelqu’un d’informé non seulement sur la provenance de sa viande, mais aussi sur sa sorte.

« Je me dis que c’est évident que vous  ratez  quelque chose » Permettez moi de vous contredire, cher monsieur, chacun son opinion.

« Donc j’aimerais comprendre, je veux savoir »(Notez un mouvement des mains vers lui-même et une insistance sur le « je » révélant un très léger problème de mégalomanie.) Bien, je n’ai rien contre le fait de vous instruire cher monsieur.

« Parce que je comprend pas j’arrive pas à vous suivre » Ça on l’aura compris!

« Je ne comprend pas notre démarche » Pour votre gouverne on ne dit pas démarche mais plutôt mode d’alimentation.

Il recoupe sa viande.

« Oui la bête a été tuée… Elle n’a pas souffert » Voilà le moment qu’attendait la petite garce critique que je suis pour vous tacler. Permettez moi de vous exposer votre déployable ignorance: Les animaux ne sentent peut-être pas la mort leur tomber dessus, c’est discutable. En revanche les conditions d’élevage ne le sont pas. Gavés, maltraités, considérés comme des machines, « nourries » aux hormones de croissances et plein d’autres joyeusetés, faites votre choix ! Parlons maintenant des conditions de transport, si vous le voulez bien. Parqués, entassés, par dizaines ou centaines selon l’espèce, dans des camions pour être abattues ensuite.

« Je comprends pas expliquez moi » C’est ce que je m’emploie à faire. Les végétariens ne mangent pas de viandes car ils refusent la reification des animaux et les souffrances qu’ils subissent dans les grands élevages industriels. Mais il existe pleins de raisons différentes pour devenir végétarien.

Il finit en poussant 3 petits « expliquez-moi » aigus laissant transparaître son horreur devant sa propre ignorance.

apple with heart shape

Evidemment cet article est on ne peut plus ironique, je ne suis en aucun cas vexée ou offensée par cette vidéo (inutile) , qui n’est rien d’autre qu’une provocation stupide à laquelle il est stupide de répondre par des insultes ou des cris d’horreur. Et pour ceux qui se demande je n’ai rien contre maître Gims.

Je ne fais pas l’apologie du végétarisme, je ne dénigre pas non plus les mangeurs de viandes, je prône la liberté.

La liberté de manger ce que l’on veut, d’être libre de le faire et de le dire.

Je ne dis pas non plus que les petits élevages industrialisent eux aussi leurs animaux, malheureusement ces petits élevages se font bouffer par les grands.

Voilà c’était un petit « coup de gueule », qui vous aura, si ce n’est fait réfléchir, amusé j’espère. Partagez-moi votre vision des choses et votre avis sur cet article en commentaires et si vous voulez juger par vous-même (il faut toujours juger par sois-même), allez voir le facebook de maître Gims. Soyez libres, ne laissez personne vous dicter vos convictions.

♥♥♥

Mathilde

Publicités

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s